Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade>News>Maurice met en place un réseau d’accords commerciaux en Asie et en Afrique pour élargir son espace économique

News

Average Rating

Related News

Maurice met en place un réseau d’accords commerciaux en Asie et en Afrique pour élargir son espace économique

Date: November 15, 2018
Domain:General
 

 

Le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a officiellement inauguré un atelier de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur le thème « The State of Play of the WTO Negotiations » ce mercredi 14 novembre 2018 à l’hôtel Le Maritim à Balaclava. Il s’est appesanti sur les nouvelles débouchées commerciales que Maurice est en train d’explorer en Asie et en Afrique.
Le Chef de la diplomatie mauricienne a d’emblée fait état des grands défis qui se présentent à l’OMC, avec, notamment, des grandes puissances qui se permettent de prendre des décisions unilatérales qui ont pour conséquence de restreindre le commerce international.
Le système de commerce multilatéral se retrouve à la croisée des chemins, soutient le ministre, qui exprime son inquiétude sur l’impact d’une telle situation sur le sort des petits pays comme Maurice. 
Le ministre des Affaires étrangères affirme, d’autre part, qu’il ne peut y avoir des règles « one size fits all » et que le système en gestation devra tenir compte des spécificités des petites économies.
Toutefois, souligne-t-il, le pays doit continuer à développer ses marchés d’exportation quel que soit l’état des choses à l’OMC. Dans cette optique, Maurice est en train de négocier des accords commerciaux bilatéraux avec des pays amis et aussi des accords régionaux, notamment sur le continent africain, en vue d’élargir son espace économique.
Ces développements sont en ligne avec le nouvel ordre mondial, marqué par la montée en puissance des pays asiatiques comme la Chine et l’Inde, et l’émergence de l’Afrique comme la prochaine frontière de la croissance mondiale.
Ainsi, Maurice et la Chine ont complété les négociations sur un accord de libre-échanges. Il s’agit du tout premier accord de ce genre que la Chine signe avec un pays africain.
Par ailleurs, Maurice et l’Inde finalisent un Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement (CECPA).
Le ministre a aussi annoncé, dans le même souffle, un projet d’accord commercial avec l’Indonésie.
Sur le front Afrique, Maurice est engagée dans l’accord de libre-échanges tripartite, qui regroupe les blocs COMESA, SADC et l’East African Community. Maurice a aussi signé le Continental Free Trade Agreement (CFTA), soit un ambitieux projet de création d’une zone de libre-échange sur l’ensemble du continent.
Ces initiatives majeures permettront à Maurice de jouer un rôle stratégique dans le corridor Asie-Afrique.
Maurice est aussi en train de renforcer ses relations économiques avec des pays comme le Japon, la Russie et les Emirats arabes unis.
L’ouverture vers l’Afrique est un des principaux piliers de la nouvelle vision de l’économie mauricienne. En sus des accords commerciaux, Maurice est en train d’accentuer sa présence sur le continent par le biais des accords gouvernement à gouvernement.
Cette ouverture vers l’Afrique repose sur un esprit de coopération Sud-Sud et un scénario gagnant-gagnant. « Nous partons du principe que nous pouvons partager ce que nous maitrisons de mieux, et ce dans un esprit de coopération Sud-Sud et dans le respect total des intérêts et des spécificités des pays partenaires », a indiqué le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo.
Maurice a mis en place des commissions mixtes avec plusieurs pays africains, dont le Ghana, Madagascar, le Kenya et les Comores pour développer la coopération bilatérale selon un agenda agréé  au préalable par les pays partenaires.

(0) Comment(s)