Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade>News>Maurice et la Moldavie envisagent un partenariat économique

News

Average Rating

Related News

Maurice et la Moldavie envisagent un partenariat économique

Date: January 10, 2019
Domain:General
 

 

Maurice et la Moldavie explorent des avenues d’échanges. Le ministre des Affaires étrangères de la Moldavie, M. Tudor Ulianovschi, est en visite officielle à Maurice. Le consul honoraire de la Moldavie à Maurice, M. Rikesh Ballah, a offert une réception en honneur de celui-ci ce lundi 8 janvier 2019 à l’Hôtel La Pirogue à Flic en Flac. Le ministre Mentor, Sir Anerood Jugnauth, et le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, étaient parmi les personnalités présentes à cette soirée.
Dans son allocution, le chef de la diplomatie mauricienne a fait état de plusieurs traits communs entre la Moldavie et Maurice, ce qui permet aux deux pays d’envisager des possibilités de coopération dans divers domaines. Un projet d’accord d’échanges commercial est à l’agenda en vue d’encourager les affaires entre les deux pays.
La Moldavie est un pays d’Europe orientale situé entre la Roumanie et l’Ukraine. Elle compte une population de 3,5 millions d’habitants repartie sur un territoire de 33 700 kilomètres carrés.
La Moldavie fait partie du Commonwealth of Independent States (CIS), un bloc qui regroupe dix anciennes Républiques post-Union soviétique de la zone Eurasie.
Elle a, par ailleurs, une politique de libre-échange commercial avec l’Union européenne.
Avec le soutien des institutions financières internationales, la Moldavie a entrepris de nombreuses réformes pour renforcer la stabilité de son secteur financier, diversifier la structure de ses exportations, et encourager l’investissement étranger.
La Moldavie a développé des filières qui intéressent Maurice, telles les technologies numériques, la pharmaceutique et l’enseignement supérieur. Le pays compte une agriculture avancée, dont une industrie de vin de classe mondiale.
Ce rapprochement avec la Moldavie intervient à une conjoncture phare de sa politique étrangère qui s’ouvre vers l’Afrique et l’Asie. Maurice, qui se positionne comme un hub stratégique dans le corridor Asie-Afrique, a une belle carte à jouer dans ce scénario.
Le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a exprimé l’appréciation de Maurice au soutien de la Moldavie à la cause chagossienne à l’ONU. Le ministre a rappelé les principes de neutralité en matière de politique étrangère qui animent nos deux pays, et qui aident à nous rapprocher sur le plan économique, notamment.
Il soutient qu’un accord de libre-échanges avec la Moldavie permettrait aux deux pays d’envisager de nouvelles ouvertures économiques. Maurice, a affirmé le ministre, est en train de mettre en place des accords commerciaux avec l’Inde, la Chine et le continent africain.
Un partenariat économique entre Maurice et la Moldavie permettrait à cette dernière de bénéficier des accès commerciaux considérables en Afrique et en Asie. Maurice, de son côté, pourra développer une présence économique dans la zone Eurasie où elle est très peu visible pour l’instant.
Ce partenariat correspond à celui que Maurice est en train de développer avec l’Estonie, elle aussi, ancien pays de l’Union soviétique. Les avancées en matière de technologie numérique et ses applications dans les services publics dans ces pays inspirent grandement Maurice qui misent, elle aussi, sur l’économie numérique pour accélérer son développement économique.
Le ministre des Affaires étrangères de la Moldavie, M. Tudor Ulianovschi, a lors de son intervention, mis l’accent sur la nécessité d’encourager les échanges commerciaux entre les deux pays avec la mise en place d’un accord de libre-échanges.
Il a soutenu que Maurice sera un partenaire important pour son pays dans le cadre de son ouverture vers l’Asie et l’Afrique. La Moldavie, a-t-il, indiqué, a ouvert sa toute première mission diplomatique africaine au Ghana l’année dernière. Elle a aussi mis en place une mission en Inde en 2018.
M. Rikesh Ballah, a de son côté, fait état des initiatives qu’il a pris pour développer les échanges d’affaires entre les deux pays.
 

(0) Comment(s)