Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade>News>Le ministre Lutchmeenaraidoo appelle au soutien du Mouvement des non-alignés à la cause des Chagos

News

Average Rating

Related News

Le ministre Lutchmeenaraidoo appelle au soutien du Mouvement des non-alignés à la cause des Chagos

Date: April 10, 2018
Domain:General
 

 

​ Le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a participé du 5 au 6 avril 2018 à la conférence ministérielle du Mouvement des non-alignés à Baku à Azerbaïdjan. Le Chef de la diplomatie mauricienne a plaidé pour le soutien de cette importante organisation internationale à notre démarche d’exercer notre souveraineté sur l’archipel des Chagos. 
Cent vingt États sont regroupés au sein de cette organisation dont l’une des missions consiste à accélérer le processus de décolonisation dans le monde. 
Le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo appelle les pays membre à faire entendre leurs voix lors des prochaines auditions de la Cour internationale de justice (CIJ), appelée à se prononcer sur la demande de Maurice de récupérer ses droits sur les Chagos. Les auditions à la CIJ débutent le 3 Septembre 2018.
En juin 2017, le Mouvement des non-alignés avait soutenu la résolution 71/292 de l’Assemblée générale des Nations Unies acceptant que la CIJ donne son avis sur la demande mauricienne
Il est important, selon le ministre, que le Mouvement réitère son soutien à la cause mauricienne lors des auditions orales à la CIJ. « La participation active des pays membres du Mouvement des non-alignés aux travaux de la CIJ permettra au Mouvement de mettre en évidence son rôle avant-gardiste par rapport au processus de décolonisation à travers le monde et de démontrer son engagement sans réserve à faire respecter le droit international et à mettre un terme au fléau de la colonisation » affirme le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo.
Le ministre a aussi évoqué le sort subi par les Chagossiens suivant le démantèlement de l’archipel du territoire mauricien. Le gouvernement, rappelle le Chef de la diplomatie, est très sensible aux aspirations légitimes des Chagossiens de retourner vivre dans l’archipel des Chagos.

(0) Comment(s)