Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade>News>La deuxième édition de la Conférence ministérielle sur la sécurité maritime

News

Average Rating

Related News

La deuxième édition de la Conférence ministérielle sur la sécurité maritime

Date: June 19, 2019
Domain:General; Regional
 

 

Le ministre Bodha : « La sécurité maritime est une condition essentielle au développement de l’économie bleue »
 
Le ministre des Affaires étrangères, M. Nandcoomar Bodha, a officiellement inauguré la deuxième édition de la Conférence ministérielle internationale sur la Sécurité maritime ce mercredi 19 juin 2019 à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava.
Le chef de la diplomatie mauricienne a d’emblée rappelé que la présente conférence a pour objectif de prolonger et de raffermir les grandes avancées réalisées lors de la dernière édition notamment en terme de la mise en œuvre d’une feuille de route pour renforcer l’architecture de surveillance des mers.
L’entrée en opération du Centre de Coordination aux Seychelles et du Centre de Fusion à Madagascar, mise en place dans le cadre des Accords MASE (Maritime Security Programme), répond à une exigence de sécurité des océans dans la région.
Le ministre a fait un appel aux pays de la région qui n’ont pas encore signé ces accords de le faire en vue de renforcer la coopération régionale face aux risques sécuritaires en mer dont le trafic des stupéfiants, la piraterie, la trafic d’armes, le trafic humain, la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), le terrorisme, la pollution maritime, la dégradation des ressources océaniques et les accidents et catastrophes en mer.
Le ministre Nandcoomar Bodha a situé les grands enjeux de la sécurité maritime dans la zone et les défis qui se posent pour répondent aux défis sécuritaires en mer. « La sécurité maritime est une condition essentielle pour développer l’économie océanique, et avant tout, pour assurer la sécurité humaine» soutient le ministre.
Plus d’une vingtaine de pays et une trentaine d’organisations régionales et internationales sont réunies à Balaclava pour réfléchir sur les moyens pour mobiliser l’effort international en vue d’assurer une meilleure sécurité dans la partie occidentale de l’océan indien.
Le bassin occidental de l’océan indien revêt une importance au niveau mondial. En effet, ce vaste espace bordé par une quinzaine d’Etats est traversé par des grandes routes maritimes reliant l’Asie, le Moyen Orient, l’Afrique orientale et australe et l’Europe.
Au-delà de la piraterie qui a longtemps été un risque sécuritaire majeur dans la région, d’autres menaces ont émergé et se développent dans l’océan indien occidental dont la criminalité transnationale et organisée, notamment le trafic d’êtres humains, l’immigration clandestine organisée, le trafic d’armes et le terrorisme. Le trafic de drogue est particulièrement important dans la zone, mettant en danger Maurice et ses voisins.
 
 

(0) Comment(s)