Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade>News>La MCCI lance une plateforme de transfert de technologie

News

Average Rating

Related News

La MCCI lance une plateforme de transfert de technologie

Date: July 03, 2019
Domain:General
 

 

Le ministre des Affaires étrangères annonce l’introduction prochaine d’un nouveau texte de loi sur la propriété intellectuelle
 
Le ministre des Affaires étrangères, M. Nandcoomar Bodha, et l’ambassadrice de l’Union européenne (UE) à Maurice, Mme Marjaana Sall, ont procédé au lancement officiel de la MCCI Technology Transfer Platform ce mercredi 3 juillet 2019 à Port Louis. Le ministre a annoncé l’introduction imminente du Industrial Property Bill à l’Assemblée nationale.
 
Il s’agit d’une nouvelle loi-cadre sur la gouvernance de la propriété intellectuelle à Maurice. Une démarche qui, selon le chef de la diplomatie mauricienne, va dans le droit fil de la politique gouvernementale visant à encourager les efforts d’innovation et du R&D, et ce, dans l’optique d’une économie à forte intensité de connaissance et de technologie.
 
La mise en place de la plateforme de transfert de technologie est le fruit d’une collaboration entre la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) et l’UE, qui a assuré le financement de ce dispositif, et du ministère des Finances et du Développement économique. La plateforme permettra, comme son nom l’indique, un transfert de technologies et de connaissance au bénéfice des entreprises mauriciennes par le biais d’un réseau de partenariat international de la MCCI. La prestation mettra à la disposition des entreprises un soutien technique dans le domaine de l’innovation et de la propriété intellectuelle, y compris la protection et la commercialisation de la propriété intellectuelle.
 
Le ministre Nandcoomar Bodha dit accueillir ce développement dans le cadre d’un vaste mouvement pour injecter plus d’innovation et de nouvelles technologies dans l’activité économique. « Je crois fermement dans le génie mauricien. Nous avons pu réaliser, par exemple, beaucoup d’innovation dans le secteur sucrier. Il nous faut pouvoir étendre cette capacité d’innover vers d’autres secteurs d’activité » avance le ministre. Celui-ci estime que Maurice doit miser sur l’innovation et les marchés niches pour se doter de nouvelles forces compétitives et  continuer à avancer vers le rang des pays à haut revenus, un objectif à moyenne échéance.   
 
La nouvelle loi sur la propriété industrielle viendra apporter les outils juridiques, règlementaires et institutionnels nécessaires pour encadrer l’enregistrement et la protection des droits de la propriété industrielle et de la commercialisation des brevets, une condition essentielle pour stimuler l’innovation et l’adoption de nouvelles technologies et encourager les efforts de la recherche et du développement à Maurice.
 
Avec la nouvelle loi, Maurice deviendra une juridiction d’enregistrement de droits de propriété intellectuelle reconnue internationalement. La législation préconise, en effet, l’adhésion à plusieurs traitées internationale de la World Industrial Property Organisation (WIPO) qui permet la reconnaissance internationale des brevets enregistrés à Maurice.
 
Le texte de loi prévoit aussi la mise en place d’un Industrial Property (IP) Office augmenté et doté de responsabilités d’administration des lois sur la propriété intellectuelle, de sensibilisation, de développement et de mise en vigueur des lois et des règlements.
 
Intervenant lors de l’évènement, l’ambassadrice de l’UE, Mme Marjaana Sall, a indiqué que la nouvelle plateforme de transfert de technologie pourra encourager le développement de nouvelles activités, telles l’intelligence artificielle, la robotique et l’économie océanique. La plateforme sera aussi très utile dans les efforts de redressement et de modernisation des industries existantes.
 
Pour sa part, le président de la MCCI, M. Marday Venkatasamy, avance qu’un des principaux objectifs recherchés avec la MCCI Technology Transfer Platform est d’intégrer les technologies de la robotique, de l’intelligence artificielle et de la blockchain dans les industries et entreprises mauriciennes afin d’améliorer leur efficacité et leur compétitivité.  «Notre objectif est de permettre à Maurice de passer de 0,2% du PIB consacré au R&D à 2% du PIB », indique-t-il.
 
 

(0) Comment(s)