Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade
Ministry of Foreign Affairs, Regional Integration and International Trade>News>L’économie bleue et l’Afrique - les nouvelles pistes de la coopération Inde - Maurice

News

Average Rating

Related News

L’économie bleue et l’Afrique - les nouvelles pistes de la coopération Inde - Maurice

Date: March 28, 2017
Domain:General
 

 

L’Inde et Maurice veulent renforcer leur coopération dans le domaine de l’économie bleue. La question fut évoquée lors d’un déjeuner offert par le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, en honneur du Foreign Secretary de l’Inde, le Dr S. Jaishankar, en visite actuellement à Maurice. La rencontre a eu lieu ce lundi 27 mars 2017 au restaurant La Bonne Marmite à Port Louis.
 
Les deux pays vont concerter leurs efforts en vue de faire face de manière plus efficace et coordonnée aux problématiques de sécurité – piraterie, trafic de stupéfiants, terrorisme, pêche illégale, etc.  Assurer une meilleure sécurité de nos mers est une considération primordiale pour le développement de l’économie bleue.
 
Le Chef de la diplomatie mauricienne a émis le souhait que la coopération dépasse les questions liées à la sécurité pour englober le développement durable des filières économiques marines.
 
Le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo a fait ressortir que les activités de l’économie bleue sont appelées à contribuer de manière significative à la richesse nationale dans les années à venir afin de permettre à l’économie mauricienne de se défaire du mid-income trap.
 
Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères a exposé la stratégie Afrique de Maurice, avec notamment la création de zones économiques spéciales (ZES) dans des pays pairs, dont le Ghana.
 
Le ministre brossé un tableau des divers instruments qui sont mis en place pour encourager et faciliter les investissements internationaux dans ces ZES. Il a évoqué les opportunités qui sont disponibles aux investisseurs et entreprises indiennes pour s’implanter dans la ZES au Ghana.
 
Les investissements seront mobilisés au moyen des special purpose vehicles (SPV) financiers qui proposent des facilités exceptionnelles – exonération d’impôts, couvertures de risques, etc. – aux développeurs et autres investisseurs.
 
Le Foreign Secretary indien, le Dr S. Jaishankar, s’est montré très réceptif à la vision de développement tant concernant l’économie bleue que l’ouverture vers l’Afrique. Il a expliqué que l’Inde est disposée à intervenir à divers niveaux pour aider Maurice à mettre en œuvre sa stratégie.
 
En ce qu’il s’agit des négociations autour du Comprehensive Economic Partnership Cooperation and Partnership Agreement (CECPA), le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo dit vouloir que les choses s’activent davantage, et ce dans l’intérêt des deux pays.
 

(0) Comment(s)